Découvrir les arcs
  1. Bourg Saint Maurice
  2. Sports et Culture
  3. Parcours photographique

Parcours d’exposition photographique

La photographie est un médium total : elle régit, influence ou accompagne quasi toutes les expériences de nos existences contemporaines.
Dans la sphère privée elle est trace des événements du quotidien.
Dans la sphère professionnelle elle est l’auxiliaire de nombreux métiers.
Omniprésente dans le monde de l’art : comme œuvre à part entière autant que comme moyen de représentation des autres arts.

Au sein de l’espace public de la commune, ce parcours est voulu comme un acte important de médiation envers les habitants et les divers publics de notre territoire. 
Les actions de diffusion d’œuvres artistiques se font au cœur de la ville !

Pour inaugurer le parcours et le prolonger à la médiathèque, les photographes Frédéric Lecloux et Aurélie Machefaux présenteront leurs expositions sur les enjeux contemporains du Népal.
Des épiphanies du quotidien vers d’autres sommets, pour (re)découvrir ce pays himalayen aux multiples facettes.  
 

Frédéric LECLOUX

Népal. Epiphanies du quotidien

Frédéric est un photographe et écrivain belgo-français et vivant dans la Drôme depuis 2001. Issu d’un parcours autodidacte, il a obtenu avec mention le diplôme de l’École Nationale Supérieure de la Photographie d’Arles (Juin 2016).
Son travail est distribué par l’Agence VU’ depuis 2003.

Il est l’auteur d’une dizaine de livres de textes et photographies dont L’Usure du Monde (2008), Brumes à Venir (2012) et Népal. Épiphanies du Quotidien (2017), parus aux éditions Le Bec en l’air, maison au sein de laquelle il est aussi directeur de collection.
Il a également publié chez Arnaud Bizalion en 2017 un recueil de sonnets intitulé La grande Route par tous les temps.

Thiéfosse, Vosges, France, 2017, photo © Michaël Charles

Légendes parcours photo

 Détails de l’exposition Népal. Epiphanies du quotidien, par Frédéric Lecloux

Aurélie MACHEFAUX

In life, we trust

Résidente à Bourg Saint Maurice, Aurélie partage son temps entre l’Asie et la France; plus particulièrement au Népal, où elle réside cinq mois par an depuis 20 ans.
Elle y travaille en tant que photographe pour des ONG.
Depuis son plus jeune âge, Aurélie aime observer la vie, c’est alors tout naturellement qu’elle en est venue à la photographie. Ceci lui permet de montrer sa vision du monde.

Elle s’intéresse aussi bien à la photographie environnementale que sociale.